aliment à éviter femme enceinte

Manger des aliments sains et des repas équilibrés est important tout le temps, mais c’est encore plus essentiel quand vous êtes enceinte. Il y a des nutriments, des vitamines ou des minéraux essentiels au bon développement de votre bébé. En effet, dès votre premier rendez-vous prénatal en début de grossesse, vous entendrez tout ce que vous devriez manger et « boire » pendant la grossesse. Mais qu’en est-il des aliments à éviter ?

Voici un aperçu des aliments à oublier pendant les neuf prochains mois, ceux de votre grossesse:

Les aliments d’origine animale, crus ou insuffisamment cuits, à éviter pendant la grossesse

Les aliments d’origine animale peu ou pas cuits comme la viande saignante, les huîtres et les crevettes crues, les sushis, les œufs non pasteurisés, etc…, peuvent contenir un éventail de bactéries, virus et parasites dangereux pour la femme enceinte et indirectement pour le bébé. Ils doivent être évités en raison du risque de contamination par des bactéries coliformes, salmonelles et la toxoplasmose. Pour réduire votre risque de maladie d’origine alimentaire lorsque vous êtes enceinte, il vous suffit de vérifier la cuisson de la viande, de la volaille et du poisson avec un thermomètre pour aliments, de faire cuire des oeufs jusqu’à ce que le jaune ne coule plus, et si possible de suivre les instructions de cuisson conseillées aux femmes enceintes. Dangereux s’ils ne sont pas assez cuits, les aliments d’origine animale comme la viande, le poisson et les oeufs sont indispensables pendant la grossesse car plein de protéines. Il ne s’agit pas de les bannir de votre alimentation: les apports de protéine recommandés pendant la grossesse sont de 70 grammes journaliers.

aliment à proscrire grossesse

Certains fruits de mer et poissons à proscrire pour la femme enceinte

Les gros poissons comme l’espadon, le requin, le maquereau ont des concentrations de mercure plus élevées que d’autres poissons. Le mercure est un élément chimique dérivé des centrales de charbon qui interfère avec le développement normal du système nerveux du cerveau d’un enfant en croissance. Selon l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux, les femmes enceintes et celles qui allaitent peuvent consommer jusqu’à 350 grammes hebdomadaires de fruits de mer et poissons à faible teneur en mercure, comme le saumon (d’élevage et sauvage), les anchois, les crevettes, le thon, les sardines etc…, qui contiennent des omégas 3 et des nutriments essentiels pour votre bébé. Veillez aussi à vérifier la provenance du poisson que vous achetez car certains peuvent également contenir des polluants industriels, en fonction de l’endroit où ils ont été péchés. Ces polluants peuvent laisser de graves séquelles. Si vous mangez du poisson, faites le bien cuire comme indiqué au-dessus.

Les aliments à proscrire au cours de la grossesse ne sont finalement pas si nombreux que cela et ne devraient pas gêner votre quotidien alimentaire. Seuls quelques précautions sont à respecter (cuisson, fraicheur…) et votre grossesse se déroulera parfaitement bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *