la fécondation in vitro

Bon nombre de couple désire avoir un enfant. Mais lorsque les futurs parents n’y parviennent pas de manière naturelle, il existe la procréation médicalement assistée dont la fécondation in vitro. Alors il ne faut pas en douter, les futurs parents auront leurs bébés, même si ça met un peu de temps… On vous dit tout sur la méthode révolutionnaire qu’est la fécondation in vitro !

Qu’est-ce que la fécondation in vitro ?

La fécondation in vitro est une technologie de reproduction assistée. Elle fonctionne en prélevant un ovule chez la future maman  et du spermatozoïde chez le futur papa. Puis, l’ovule et le sperme sont associés dans un laboratoire. Suite à ça, l’embryon formé est implanté dans l’utérus de la femme.

FIV

Pour quelles raisons la fécondation in vitro est-elle utilisée ?

La fécondation in vitro traite évidemment les problèmes d’infertilité qu’ils soient chez l’homme ou la femme, tels que :

  • les femmes ayant une ovulation compliquée
  • les trompes Fallope ne fonctionnent pas correctement
  • la femme s’est fait enlever ses trompes Fallope
  • un sperme de mauvaise qualité
  • l’homme ou la femme a un problème d’ordre génétique

Il existe des causes d’infertilité encore inconnu, de ce fait si les futurs parents rencontrent des problèmes pour concevoir un bébé, il peut y avoir d’autres raisons…

Le processus de fécondation in vitro

fiv pour être enceinteLe processus de fécondation in vitro n’est pas très complexe en soi, mais il doit être bien réalisé  afin d’être optimal. Voici les cinq étapes qui permettent une fécondation in vitro.

  • veillez  à ce que les ovules sains se développent correctement dans les ovaires
  • extraire les ovules sains des ovaires
  • prendre du sperme
  • combiner les ovules et le sperme dans un laboratoire
  • implantation des embryons dans l’utérus

Les effets secondaires de la fécondation in vitro

Après l’intervention, la future maman peut rencontrer quelques symptômes, certains sont courants comme des crampes, des ballonnements, la constipation… Mais d’autres sont à surveiller comme de lourds saignements vaginaux, douleurs pelviennes, de la fièvre supérieure à 38°… Certains femmes ayant subies une fécondation in vitro se sont aussi plaintes de maux de têtes, de saute d’humeur, douleurs abdominales, bouffées de chaleur…

Il faut savoir qu’avoir recours à la fécondation in vitro implique beaucoup d’efforts pour les futurs parents, mais tous ces efforts en valent la chandelle. De plus, il y  a souvent des cas de grossesse multiples et d’accouchement prématuré lors d’une fécondation in vitro. Les futurs parents seront encore  plus heureux d’accueillir un bébé dans leur famille, qu’ils ont tant désiré…

Pour aller plus loin et calculer votre date d’ovulation, vous pouvez consulter ce site.

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *