contractions grossesse

Les femmes enceintes ressentent des contractions lorsque le travail commence mais aussi au cours de leur grossesse. Il s’agit de savoir les distinguer et d’apprendre à les reconnaître pour mieux les anticiper et se rendre compte de l’arrivée du bébé. Il existe en effet deux types de contractions au cours de la grossesse :

  • Celles que la femme enceinte ressent pendant la grossesse
  • Celles qui annoncent l’accouchement prochain

L’utérus est un muscle et il se contracte donc dès qu’il est sollicité, c’est par exemple le cas lors des règles. Ce sont ces contractions musculaires utérines qui vont permettre d’expulser le bébé. En effet, l’activité utérine fonctionne comme un moteur à l’accouchement.

Mcontractions femme enceinteais les femmes enceintes peuvent avoir de « fausses contractions » vers le 4ème mois de grossesse, c’est à dire des contractions qui n’annoncent pas l’arrivée du bébé. Pas de panique, donc ! Car l’abdomen se durcit et les mouvements du ventre qui résultent de ces contractions peuvent inquiéter les futures mamans, d’où l’utilité de savoir les reconnaître.

Ni régulières, ni aussi douloureuses que les contractions de début de travail qui annoncent l’accouchement, elles sont liées au développement de l’utérus pendant la grossesse, il se durcit et le ventre avec lui, puis se détendent et reprennent leur forme habituelle. Il s’agit d’une sorte d’entraînement à l’accouchement : l’utérus s’étire pour aider la tête du bébé à trouver sa place dans le bassin. Certaines futures mamans peuvent être gênées par la sensation de tension liée à ces « fausses » contractions. Dans ce cas, il est conseillé de prendre des bains chauds, de boire beaucoup d’eau et de ne pas rester debout trop longtemps.

Pendant le travail, les contractions utérines sont très différentes. Influencées par les hormones de fin de grossesse, elles sont intermittentes, rythmées et augmentent en fréquence et en intensité au cours du travail. En début de travail, elles durent de 15 à 20 secondes et surviennent toutes les 15 à 20 minutes. A la fin de la première phase de travail, elles durent 30 à 45 secondes et surviennent toutes les 2 à 3 minutes.

Plus douloureuses que les contractions de grossesse, elles entraînent de fortes douleurs dans les régions abdominale et pelviennes. Elles s’intensifient mais peuvent rester supportables pour quelques chanceuses, toutes les femmes n’ayant pas le même seuil de tolérance à la douleur. Ces contractions peuvent aussi être accompagnées de la rupture de la poche des eaux, dans ce cas, plus de doute, bébé est sur le point d’arriver !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *